La Marabunta, c’est une colonie de fourmis en mouvement, un essaim d’insectes dévastant tout sur son passage. Entendez-vous gronder les tambours de guerre ?

Lorsqu’ils installent leur bivouac sur scène, c’est un signe qui ne trompe pas : un raz-de-marée Hip-Hop est sur le point de déferler…Quelques séismes et incendies plus tard, on se relève sur des jambes flageolantes, les neurones en feu et le sourire aux lèvres, on se demande comment deux platines, deux micros et quelques litres de thé à la menthe peuvent causer autant de dégâts.

Naviguant entre old-school et new-school, boom bap et electro, samples subtils et grosses basses, le 1er album de La Marabunta est à l'image du groupe, un engin spatial aux mains d'une tribu d'insectes bizarroïdes. L'éloquence est au rendez-vous, soutenue par des productions puissantes et variées. Les invités sont peu nombreux mais leur présence est d'une qualité indéniable, toujours dans la même optique.

La Marabunta démontre que le rap français, loin des mass-medias, possède encore de belles perles

About UsAbout_Us.htmlAbout_Us.htmlshapeimage_3_link_0
ContactContact.htmlContact.htmlshapeimage_4_link_0
ArtistsArtists.htmlArtists.htmlshapeimage_5_link_0
HomeEnable_production.htmlEnable_production.htmlshapeimage_6_link_0